Loading...
Credo 2018-08-09T13:30:07+00:00

Le numérique représente un tournant pour l’Homme et la vie terrestre en général.

Il peut en sortir le meilleur comme le pire. Nous parions sur le meilleur.

Il n'y a pas de fatalité...La vie numérique aidera les formes de vie positives.

“Dans presque tous les domaines, le monde est maintenant un bien meilleur endroit qu’avant: en 1990, 12 millions d’enfants de moins de cinq ans sont morts dans le monde, et ce nombre est maintenant inférieur à 5 millions par an.”

Bill Gates, entrepreneur philanthrope, Microsoft

Les sociétés du savoir numérique sont en train de transformer la définition de l’alphabétisation, car elles requièrent des compétences nouvelles et plus complexes en lecture et en écriture. En contrepartie, dans le même temps, la technologie peut contribuer à son développement.

Irina Bokova, Directrice générale , Unesco

We pride ourselves in building machines that both break boundaries and work in the real world.

Boston Dynamics
Nous avons une devise : ne jamais faire de mal, c’est-à-dire faire les meilleures choses que nous savons faire pour nos utilisateurs, pour nos clients, pour le monde. Si nous étions connus uniquement pour cela, ce serait une chose merveilleuse.
Larry Page, GOOGLE

Le numérique doit être pensé, géré, maîtrisé sans tuer l’innovation, la recherche, le progrès technologique. Voici le dilemme de notre société !

La place de l’Etat et son fonctionnement doivent être revus. Il est temps de vivre enfin dans une démocratie digitale car notre Agora s’est réduite. L’Agora digitale repose sur un contact facilité des individus, un partage des idées, des collaborations locales efficaces. La démocratie digitale est enfin possible.

Les solidarités doivent être réinventées face à la disparition programmée du travail et au vieillissement de la population. Le numérique doit être au service des plus faibles. La transformation digitale ne doit pas couper les populations âgées de toute vie sociale et citoyenne. De même, la loi doit se saisir de la protection des données en prenant en compte les technologies numériques. Cela implique chez les juristes et les législateurs un véritable saut en compétences pour maîtriser la complexité digitale et se former en continu sur le sujet.

Notre passé, histoire, culture doivent nous aider à tout ré-imaginer : éducation, rapports sociaux, modes de vie, attitude face à la mort, éthique, santé, politique…

Beabilis, le numérique heureux

Beabilis est une société du numérique qui promeut la formation au digital et la recherche sur les usages.

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement

La complexité crée des barrières pour comprendre le digital

Simplifier le complexe

Blockchain, IA, Big Data, Data Lake, UX…Derrière ces mots, des technologies complexes qui vont révolutionner la vie de gens qui n’y comprennent rien. Il faut des passeurs entre les mondes de la conception et ceux de l’utilisation.

La recherche étouffée par une compétition sans sens

La recherche souffre des normes académiques imposées par les normes internationales.

Remettre de l'humain dans la recherche sur le digital

La recherche sur les usages, l’acceptation du digital ne doivent pas être laissées aux seules entreprises productrices de ces services. Les labos d’aujourd’hui sont trop spécialisés. Il faut trouver d’autres structures pour réfléchir le monde de demain.

0
Milliards d’objets connectés d’ici 2020
0
megabytes de données par personne en 2020
0
Milliards pour la Business Intelligence d’ici 2020

Le numérique va tout balayer mais 

Les différents secteurs du digital ne communiquent pas assez entre eux

Le numérique est parfois utilisé pour de mauvaises raisons

L’éducation au digital est en retard

Les humanités numériques sont encore une vue de l’esprit

Beabilis, une jeune société du numérique

Beabilis regroupe une équipe qui cumule plusieurs dizaines d’années dans le digital mais aussi de jeunes talents qui sont nés avec un écran sous les yeux. C’est la multiplicité voire la divergence des points de vue qui créent la valeur des idées.

Pédagogie

Beabilis enseigne essentiellement en formation continue, incubateurs et écoles d’ingénieur et de commerce.

Learn More

Contenu

Beabilis gère le développement Web d’associations et de PME qui n’ont ni le temps et les ressources de le faire.

Learn More

Edition, Etudes, Recherche

Beabilis publie. L’objectif à terme est de travailler avec des chercheurs en littérature, histoire sur les concepts du digital.

Learn More

Découvrez le blog Beabilis

IA et droit : une affaire d’éthique ?

By | août 12th, 2018|Categories: Blog, Dossier, Tendances digitales|Tags: , , |

L’association Acsel  (le Hub de la transformation digitale) organisait le 28 juin une conférence sur IA et droit. Beabilis était invitée par Isabelle Galy, membre fondateur Hub France Intelligence Artificielle et juriste aux trois tables rondes de la conférence.

La machine à cauchemars du MIT tourne à plein régime : entrez dans l’univers des IA déviantes

By | juillet 2nd, 2018|Categories: Blog, Recherche, Tendances digitales|Tags: , , |

La machine à cauchemars du MIT tourne à plein régime : entrez dans l'univers des IA déviantes Les travaux du MIT sur ces sujets sont regroupés dans le projet « Scalable Cooperation » ou Coopération évolutive (faire évoluer l’IA grâce au collaboratif IA – humain et IA-IA). Le MIT crée des IA déviantes, psychopathes, monstrueuses et demande au public de les rééduquer ». Retour sur trois projets fous du MIT dont on se demande à quoi ils servent réellement.

Beabilis, le numérique heureux

  Pédagogie, Recherche, Edition, Etudes

Beabilis, le numérique heureux
%d blogueurs aiment cette page :